Réflexion à propos de la sémantique d’une base de données relationnelle des auteurs de littérature en langue bretonne

Jean-Baptiste Pressac de la Bibliothèque Yves-Le-Gallo partage ses problématiques, ses choix et son expérience sur le projet de la base de données relationnelle des auteurs de litterature en langue bretonne1 du projet PRELIB.

[…] comment exprimer les données avec le CIDOC CRM et FRBRoo puis de convertir les données de la base de données relationnelles avec DataLift afin de comparer les requêtes SPARQL avec des requêtes SQL, de faire des essais d’analyse de réseau à partir de ces données RDF et de vérifier si le web sémantique permet réellement d’inférer de nouvelles connaissances (peut-être l’aspect le plus intéressant du web sémantique)

Il passe en revue certains outils open source, partage ses impressions sur des manuels pédagogiques. Mais il s’intéresse plus particulièrement aux questions de sémantique :

Du côté des vocabulaires, j’avais identifié FRBR pour la saisie des œuvres littéraires mais j’avais du mal à en trouver une pour exprimer les données biographiques jusqu’à ce que j’entende parler fin 2014 de CIDOC1 CRM2 grâce au projet Biblissima.

Sans doute peut-on aisément qualifier cet article de ressources pour les base de données relationnelles et le web sémantique tant il y a d’informations.

  1. Bibliothèque Yves-Le-Gallo []

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *