L’hebdo de la Twittosphère

Logo TwitterQuoi de neuf dans la twittosphère au cours de la semaine du 24 au 30 août ?

Comme annoncé dans un des précédents billets, voici quelques tweets pertinents :

Livres numériques, divers textes & images

“Full online facsimile of a great medieval encyclopedia, Liber Floridus1

Flandrica.be a numérisé cette célèbre encyclopédie Liber Floridus, projet à l’initiative de Flanders Heritage Library, avec six autres bibliothèques partenaires. Pour en savoir plus, lire la présentation du projet mené à terme sur le site Flandrica.be …

“A virtual immersive experience of ancient heritage sites”2

Scan 3D du patrimoine culturel de l’Inde dont le dernier en date est Natrah Shiva. Pour voir tous les autres scan 3D du patrimoine culturel de l’Inde, la page ReArks sur la plateforme Sketchfab…

“New edition and translation of one of the oldest medieval Arabic commentaries on Aristotle”3

Edité par Marwan Rashed chez De Gruyter dans la série Scientia Greaco-Arabica en août 2015. Pour lire le résumé

“News Handlist of Greek Manuscripts in the British Library”4

Une liste avec les liens URL de manuscrits grecs et de manucrits enluminés disponibles et numérisés par la British Library. Pour en savoir plus, consulter la bibliothèque en ligne ou télécharger directement le fichier.

News Recently Published at Archaeopress: Open Access5

ArchéoPress permet de télécharger plusieurs ouvrages, liste non exhaustive : Bronze Age Tell Communities in Context – An Exploration Into Culture, Society and the Study of European Prehistory ; Ostentazione di rango e manifestazione del potere agli albori della società micenea ; Site, Artefacts and Landscape Prehistoric Borġ in-Nadur, Malta ; Found: the Palaeolithic of Qatar Taken from Proceedings of the Seminar for Arabian Studies 45 (2015) ; etc. Pour télécharger gratuitement ou consulter l’intégralité des titres…

Le risorse dell’italianista 2.0: Edition Visualization Technology6

Logiciel open source Edition Visualization Technology qui permet l’encodage de documents selon les standards de la TEI. Une excellente explication (en italien), non seulement avec des liens intéressants, mais aussi avec un exemple d’encodage du livre numérisé de Vercelli

Base de données

“a sample of the database of religious history”7

Une base de données sur l’étude de l’histoire des religions avec un aperçu en ligne de Pauline Christianity (ca. 45-60 CE) ainsi qu’une vidéo de démonstration

Logiciels pour les chercheurs

« (énorme) liste de services numériques web pour chercheurs »8

Des outils en ligne pour consulter un article scientifique, rechercher un code, rester connecté, collaborer, écrire du contenu scientifique ou encore pour publier ou évaluer.
Pour consulter les listes d’outils classés par catégorie, Connected Researchers

LD4L9 Proposed Bibframe Ontology10

Description de l’ontologie utilisée par Springer Nature pour les publications des titres de nature.com, dernière mise à jour le 24 août. Pour accéder aux contenus et télécharger des modèles

  1. cité par @erik_kwakkel  et son tweet []
  2. cité par @ReArks et son tweet  []
  3. cité par @Ballandalus et son tweet []
  4. cité par @AWOL_tweets et son tweet []
  5. cité par @AWOL_tweets et son tweet []
  6. cité par @fontegaiablog et son tweet []
  7. cité par @felwert et son tweet []
  8. cité par @bu974 et son tweet []
  9. plus d’informations sur LD4L []
  10. cité par @tonyhammond et son tweet []

Propylaeum-DOK, un dépôt pour les études classiques

Propylaeum-DOK, un dépôt pour les études classiques

 

Propylaeum-DOK

Propylaeum-DOK1 est un dépôt dédié aux publications spécialisées dans les études classiques : l’égyptologie, l’histoire ancienne, le Proche-Orient ancien, les études byzantines, l’archéologie classique, la philologie médiévale, néo-latine et classique, et la préhistoire. Ce service de dépôt est offert par la bibliothèque de l’université de Heidelberg ; Propylaeum est le nom de la bibliothèque virtuelle des études classiques.
Actuellement, ce sont 2500 publications qui ont été ‘déposées’ sur Propylaeum-DOK :

The documents will be stored and their long-term availability guaranteed by using standardized addresses (URN) and metadata (OAIPMH). They are accessible through the German union catalogues and search engines, too.

  1. information diffusée par AWOL  []

L’hebdo de la Twittosphère

La rentrée est bien souvent accompagnée de projets nouveaux ; EphéNum ne fera pas exception avec un nouveau rendez-vous numérique « L’hebdo de la Twittosphère » ! Chaque  lundi, EphéNum proposera un aperçu de quelques actualités pertinentes sur les humanités numériques  et les sciences informatiques qui ont circulé dans le Twittosphère au cours des sept jours précédents. Impossible de tout lire et/ou citer, aussi nous encourageons vivement les commentaires pour enrichir les fils des tweets intéressants pour les chercheurs et étudiants en sciences humaines et sociales et en sciences et vie de la terre.

Semaine du 17 au 23 août (encore un peu calme…) :

MicroPast1

Un rappel des dix projets MicroPast les plus intéressants, projets soutenus et/ou financés par The British Museum, et/ou Portable Antiquities Scheme, et/ou UCL Institute of Archaeology, et/ou New Forest Remembers, et/ou Egypt Exploration Society, et/ou Nara University, et/ou The Catholic University of America, et/ou Project Andvari, et/ou The University of Mississipi, et/ou National Endowment for Humanities : Continuer la lecture de L’hebdo de la Twittosphère

  1. Tweet de @digitalarchaeo ; voir aussi à ce sujet le billet « Un étonnant projet de crowdsourcing académique » []

Un étonnant projet de crowdsourcing académique

Le mois dernier, j’étais à l’Université d’été d’Oxford pour une semaine de formation aux rythmes des digital humanities ! À cette occasion, j’ai pu assister à différentes conférences aux thématiques variées dans le monde des digital humanities ; cependant c’est sans équivoque celle de Victoria Van Hyning sur le crowdsourcing qui a retenu le plus mon attention1.

Il y a quelques années un étonnant projet de crowdsourcing est né grâce à une idée lumineuse… de deux étudiants en sciences dures Kevin Schawinski  et Chris Lintott — tous deux devaient faire leur thèse sur les galaxies : projet fort intéressant certes, mais difficilement réalisable — puisque seuls et limité par le temps, celui d’un doctorant — étant donné les milliers d’étoiles à répertorier. Chris Lintott et Kevin Schawinski, avaient-ils d’autres choix que de demander de l’aide auprès d’un public intéressé et majoritairement non-académique ?! C’est ainsi qu’est né en 2007 le site de crowdsourcing sur l’astronomie Galaxy Zoo. Ce fut aussi le point de départ d’une ingénieuse expérience de crowdsourcing académique :  Zooniverse.org, une plateforme de projets portés par des institutions scientifiques, projets tous aussi sérieux qu’ambitieux, auxquels contribuent régulièrement plusieurs dizaines de milliers de volontaires. Reconnu par les prestigieuses communautés scientifiques de l’Université d’Oxford — lieu emblématique où se situe aussi le siège —, d’Adler Planetarium à Chicago et de l’Université du MinnesotaZooniverse.org avec son équipe pluridisciplinaire réfléchit aussi au développement de différents projets digital humanities ; citons à titre d’exemples :

  • Ancient Lives pour les transcriptions collaboratives de papyri écrits en grec.

    Ancient Lives is a collaboration between a diverse collection of Oxford Papyrologists and Researchers, The Imaging Papyri Project, The Oxyrhynchus Papyri Project, the Egypt Exploration Society and the following institutions.

    AncientLives

Continuer la lecture de Un étonnant projet de crowdsourcing académique

  1. vous pouvez trouver l’intégralité de cette conférence dans les podcasts de l’Université d’Oxford  []

Un relief assyrien imprimé en 3D

Bientôt terminé les moulages grâce à la 3D ! Un exemple d’impression (faite pour le British Museum) avec ce relief assyrien1 — avouez qu’il serait dommage de ne pas partager cette impression, notamment pour mes collègues assyriologues :

  1. on remarquera quelques petites lacunes dans certains détails notamment sur la tiare, détails que l’on peut améliorer avec un logiciel 3D, comme celui qui accompagne le scanner Nextengine que nous utilisons à l’EPHE — quelques exemples en vidéo []

Neatline, un module d’extension incontournable de cartographie

Neatline, un module d’extension incontournable de cartographie

Difficile de garder sous silence un plugin (= module d’extension) aussi intéressant que celui développé pour Omeka1  par l’équipe de Scholars’ lab2Neatline 3.

Ce plugin Neatline permet de concevoir des cartes complexes (“complex maps”) ; par “complex”, il faut surtout retenir la notion de ‘diversification’ des outils, outils qui deviennent vite indispensables pour suivre des évènements et/ou analyser des éléments contextuels sur lesquels l’auteur souhaite communiquer. On peut retenir principalement trois outils :

  • le timeline ;
  • l’annotation directement dans l’image ;
  • la narration des différentes séquences.

Sans aucun doute, un des exemples les plus explicites pour montrer les prouesses tant pédagogiques que scientifiques est la carte the Catalogue of Ships qui analyse l’ordre narratif des toponymes dans la littérature de Homère :

Mapping the Catalogue of Ships

Mapping the Catalogue of Ships analyzes the narrative order of the toponyms within each contingent in terms of their geographical distribution. For the majority of contingents, narrative clusters of sites reflect local geographical realities. This geospatial organizational principle comes to light through the analysis of what we term syntactical and line-by-line groups. Syntactical groups are instances in which a single verb governs a group of towns; line-by-line groups are instances in which several towns fall into a single verse. It turns out that these syntactical and line-by-line groups frequently accord with local geographic features or travel routes.

De nombreux autres exemples sont à découvrir sur le site de Neatline.

  1. Plateforme d’édition gratuite et open source de contenus scientifiques pour les musées, bibliothèques, expositions, etc — en savoir plus sur Omeka… Pour gérer ses collections, l’EPHE ne fait pas exception puisqu’elle utilise aussi cet éditeur scientifique — accès actuellement restreint. []
  2. équipe constituée d’étudiants et de chercheurs de l’University of Virginia Library []
  3. fil twitter pour suivre les dernières mises à jour, ainsi que le GitHub pour participer au développement et/ou pour proposer des améliorations sans pour autant être des experts puisqu’il y a une partie forum accessible aux plus néophytes. []