Günter Mühlberger : Transkribus: A Virtual Research Environment for Digital Humanities Scholars

Dans le cadre du programme e.philologie PSL (ENC, EPHE, ENS, EHESS)
Lundi 23 janvier 17-19h, salle Delisle, ENC, rue Richelieu 65, métro Pyramides.

Dr. Günter Mühlberger (Université d’Innsbruck)
Trankribus: A Virtual Research Environment for Digital Humanities Scholars1.

Recent progress in the computer science makes it possible to automatically recognize historical handwritten texts with satisfying results. The implications of this technology for humanities scholars are manifold and not only comprise computer assisted transcriptions, but offers also improved possibilities for keyword spotting, information extraction and the involvement of volunteers. The Virtual Research Environment Transkribus is an attempt to make the technology available to humanities scholars and other user groups. The talk will provide insights into Transkribus, but also give some background information on the EU H2020 project READ2 (Recognition and Enrichment of Archival Documents).

Continuer la lecture de Günter Mühlberger : Transkribus: A Virtual Research Environment for Digital Humanities Scholars

  1. Ce séminaire sera filmé et la communication se fera anglais. []
  2. Lancement et résumé du project []

Caf’E.phe : « Epigraphic Interoperability of Ancient Texts » et « From the philology of ancient Sumer to the semantic web »

Le Caf’E.phe reprend son cycle de rencontres dédiées aux humanités numériques. Cependant, nous avons dû revoir à la fois le rythme des séances, ainsi que les jours et les horaires en fonction des disponibilités de certains chercheurs-invités parmi lesquels ceux qui résident à l’étranger, notamment hors de l’Europe. Nous profitons de leur séjour sur notre continent pour les inviter à partager leur méthodologie avec des exemples pratiques relatifs à leur champ de recherche.

Les deux prochaines séances se dérouleront un vendredi et se feront en partenariat avec EphéNum de l’EPHE. Nous testons un nouveau format : une premiere partie avec la présentation de travaux de recherche d’un doctorant membre PSL, une seconde partie plus longue avec un chercheur-invité.

Le Caf’E.phe est ouvert à tous les membres PSL, ainsi qu’aux membres des institutions partenaires, néophytes ou experts en humanités numériques. Cependant, nous vous demandons de vous inscrire en adressant un courriel à vanessa.juloux [AT] ephe.sorbonne.fr.

La première séance 20171 se tiendra le vendredi 27 janvier, de 16h à 18h30 à l’Immeuble le France (190, av. de France, Paris XIIIe, métro Quai de la gare)2.
Pour celles ou ceux qui ne pourraient pas être physiquement présent-e-s, nous vous proposons de suivre le Caf’E.phe en ligne : inscriptions pour recevoir les indications de connexion à partir du formulaire : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdKyPgY5otMUKbtW6BOq769w5_yDq3UyWseMlSVWPdj_4ErcA/viewform

Bien que ce Caf’E.phe puisse paraître très spécifique à l’assyriologie, nous nous intéresserons d’abord à la méthodologie, aux techniques et aux outils. Autrement dit, aucune connaissance spécifique à l’assyriologie n’est requise pour participer à ce Caf’E.phe. Nous souhaitons justement une vive participation pluridisciplinaire pour enrichir les discussions.

Doğu Kaan Eraslan (doctorant EPHE, PSL)
On the Use of Existing Resource for Ensuring Epigraphic Interoperability of Ancient Texts Continuer la lecture de Caf’E.phe : « Epigraphic Interoperability of Ancient Texts » et « From the philology of ancient Sumer to the semantic web »

  1. les deux présentations se feront en anglais []
  2. Le numéro de la salle sera indiqué à votre arrivée au 1er étage []

Introduction à la création de fontes de caractères personnalisées à partir des lettres d’un manuscrit

Antony Perrot, doctorant à l’EPHE, fera une introduction à la création de fontes de caractères personnalisées à partir des lettres d’un manuscrit :

Lundi 16 janvier 2017 de 13h à 15h
Sorbonne, salle Delamarre

Créer des fontes de caractères à partir de textes manuscrits ou épigraphiques permet, par exemple, de réaliser des reconstructions de textes les plus fiables que possible. Cette méthode est très précieuse pour la reconstruction de textes lacunaires à l’instar des manuscrits de la mer Morte. Plus généralement, on peut employer ces fontes pour la comparaison de mains de scribes ou plus simplement pour reproduire le contenu d’un texte en utilisant la fonte du manuscrit étudié dans son logiciel de traitement de texte favori.

Les inscriptions sont ouvertes aux membres PSL.

Pour tout complément d’information et inscriptions, contactez directement Antony Perrot (perrot.antony[at]gmail.com)

Karlheinz Moerth : Compiling Dictionaries in TEI: Experiences from Working on a Virtual Research Environment

Dans le cadre du programme e.philologie PSL (ENC, EPHE, ENS, EHESS) :
Lundi 9 janvier 17-19h, salle Delisle, ENC, rue Richelieu 65, métro Pyramides.

Karlheinz Moerth (Austrian Centre for Digital Humanities of the Austrian Academy of Sciences, Vienne).
Compiling Dictionaries in TEI: Experiences from Working on a Virtual Research Environment

Le séminaire est ouvert à tous, cependant nous vous demandons de vous inscrire en ligne : http://bit.ly/2gGle3Z.

Pour prendre connaissance du résumé de la conférence et des références disponibles en ligne, poursuivre la lecture sur le carnet ephilologie PSL.