Archives par mot-clé : bibliothèque virtuelle

Caf’E.phe, 13 édition : Hypermachiavel, Polemic Tweet et PSL-Explore

Caf'E.phe

 À vos agendas !

ouvert à tous les membres PSL et institutions partenaires1

Mardi 14 juin de 18h à 20h, bâtiment le France, 1er étage, salle 116,

En partenariat avec EpheNum de l’EPHE, nous sommes heureux de vous convier à la 13e édition du Caf’E.phe,
votre rendez-vous convivial mensuel réservé aux humanités numériques et aux computer sciences, que vous soyez néophytes ou non, autour d’un verre, entre deux snacks…2

Au programme de cette 13e édition :

  • Hypermachiavel, Hyperprince : les premiers résultats avec un outil de comparaison de traduction (S. Gedzelman, CNRS) :

    Dans le contexte de l’édition critique électronique et des corpus numériques, Hypermachiavel propose diverses fonctionnalités autour de l’établissement d’un corpus de textes parallèles (par exemple un texte et ses traductions, ou différentes versions d’édition d’un même texte) et incite l’exploration lexicale, voire conceptuelle, à l’aide de fonctions de recherche et d’annotation semi-automatique. Il cherche également à répondre à des problématiques d’études de traduction, de philologie des textes.3

Continuer la lecture de Caf’E.phe, 13 édition : Hypermachiavel, Polemic Tweet et PSL-Explore

  1. avec le soutien d’Aurélien Berra (université Paris-Ouest, EHESS), Thierry Poibeau (ENS), Jean-Baptiste Camps (ENC)  et de l’EPHE []
  2. Confirmation de votre participation par courriel à vanessa.juloux (at) ephe.sorbonne.fr []
  3. pour en savoir plus hyperprince.ens-lyon.fr/hypermachiavel []

10e édition du Caf’E.phe

Caf'E.phe

 À vos agendas !

Ouvert à l’EHESS, l’ENS, l’ENC* et l’EPHE
Mardi 12 janvier de 18h à 20h, bâtiment le France, 1er étage, salle 115

En partenariat avec EpheNum de l’EPHE, nous sommes heureux de vous convier à la 10e édition du Caf’E.phe
votre rendez-vous convivial mensuel réservé aux humanités numériques
que vous soyez néophytes ou non, autour d’un verre, entre deux snacks…**

Qu’est-ce que les « humanités numériques » ?

Digital Humanity is a way of organizing data and visualize it in a more coherent pattern, it presents textural content in many different ways in various digital forms.The purpose of Digital Humanities to me is to find more potential and profound meanings om these new tools (Szuting).

Au programme de cette 10e édition : Continuer la lecture de 10e édition du Caf’E.phe

L’hebdo de la Twittosphère

Logo TwitterQuoi de neuf dans la Twittosphère au cours de la semaine du 31 août au 6 septembre ?

 

Archaeologists at Oxford and Harvard will flood the region with 3D cameras in a plan to create a full digital record of every threatened artefact1.

Images & textes

“a new catalogue – a guest post from Petros Bouras-Vallianatos”2

Bilingual glossary of pharmacological plants in Greek and Arabic. MS. MSL. 60, folio 71v
Crédit image : Petros Bouras-Vallianatos.

I have recently completed a new descriptive catalogue of the 16 Greek manuscripts held by the Wellcome Library. The catalogue was published in the journal Medical History with contributions from Dr Georgi R. Parpulov. Some of these manuscripts contain previously unpublished medical works (e.g. MSS. MSL. 1, 14, 52 and 60) and offer intriguing insights into medical practice in the Byzantine world. Other manuscripts have been neglected by modern scholars undertaking the textual study of Greek treatises (e.g. MSS. MSL. 62, 109, 114 and 135). This small collection thus offers great research potential3 .

« Mazarinum, la bibliothèque numérique de la BibMazarine désormais accessible depuis ISIDORE ! »4

Bibliothèque Mazarine

Linked data

“A Generic RDF Transformation Software and its Application to a Translation Service for Common Languages of LinkedData”5

Projet en trinôme : Olivier Corby, Catherine Faron-Zucker, Fabien Gandon — projet qui sera présenté à l’occasion The 14th International Semantic Web Conference (ISWC 2015) du 11 au 15  octobre 2015 à Bethlehem (Pennsylvania, USA).

In this article we present a generic template and software solution for developers to support the many cases where we need to transform RDF. It relies on the SPARQL Template Transformation Language (STTL) which enables Semantic Web developers to write specific yet compact RDF transformers toward other languages and formats. We first briefly recall the STTL principles and software features. We then demonstrate the support it provides to programmers by presenting a selection of STTL-based RDF transformers for common languages. The software is available online as a Web service and all the RDF transformers presented in this paper can be tested online.6

Règlementation, réflexions, discussions

« Point sur les humanités numériques dans la revue Critique »7

Revue Critique : Des chiffres et des lettres, les Humanités numériques

Le tournant numérique n’affecte pas seulement les modes de diffusion des savoirs, mais leur nature même. Il pose des problèmes aux sciences humaines, particulièrement aux disciplines littéraires, plus habituées à s’intéresser à la singularité des oeuvres qu’à l’analyse quantitative et la lecture à distance. Il propose aussi de nouveaux objets d’étude, des réseaux sociaux à la littérature numérique, et de nouvelles interrogations critiques, de l’utopie d’un « transhumanisme » en devenir à la dystopie d’une menaçante « gouvernance algorithmique ».
Dans ce numéro dirigé par Alexandre Gefen, Critique donne la parole à ceux qui, travaillant dans ce nouveau champ transdisciplinaire, peuvent nous aider à en mieux comprendre les acquis et les écueils, les limites et les promesses8.

“Readers’ Definitions of Ed-Tech Buzzwords: Confusion and Skepticism Continue”9

Jeffrey R. Young dans The Chronicle of Higher Education  rapporte les témoignages de lecteurs (professeurs, étudiants, postdoc, administrateurs d’université, employés…) d’un périodique10, article qui permet de comprendre à quel point la confusion est importante lorsqu’il s’agit de définir les humanités numériques.

“Digital humanities” seemed to draw genuine confusion for many readers. More than one respondent said “no clue,” and some said it meant any use of technology in the humanities. One former graduate instructor called it: “A meaningless buzzword used to give the humanities a veneer of sophistication, both for funding purposes and for the sake of certain people’s egos.”

“Wikimedia11 Public policy has launched a fantastic new website for their public policies, including access and copyright”12

  1. The Times Middle East []
  2. cité par @WellcomeLibrary et son tweet []
  3. Lire la suite de l’article, rédigé par le Dr Petros Bouras-Vallianatos du King’s London College []
  4. cité par @rech_isidore et son tweet []
  5. cité par @LuxLudo et son tweet []
  6. article complet à télécharger… []
  7. cité par @cairninfo et son tweet []
  8. source []
  9. cité par @seth_denbo et son tweet []
  10. pour accéder aux témoignages []
  11. au sujet de la fondation Wikimedia []
  12. cité par @OA_Button et son tweet []

L’hebdo de la Twittosphère

Logo TwitterQuoi de neuf dans la twittosphère au cours de la semaine du 24 au 30 août ?

Comme annoncé dans un des précédents billets, voici quelques tweets pertinents :

Livres numériques, divers textes & images

“Full online facsimile of a great medieval encyclopedia, Liber Floridus1

Flandrica.be a numérisé cette célèbre encyclopédie Liber Floridus, projet à l’initiative de Flanders Heritage Library, avec six autres bibliothèques partenaires. Pour en savoir plus, lire la présentation du projet mené à terme sur le site Flandrica.be …

“A virtual immersive experience of ancient heritage sites”2

Scan 3D du patrimoine culturel de l’Inde dont le dernier en date est Natrah Shiva. Pour voir tous les autres scan 3D du patrimoine culturel de l’Inde, la page ReArks sur la plateforme Sketchfab…

“New edition and translation of one of the oldest medieval Arabic commentaries on Aristotle”3

Edité par Marwan Rashed chez De Gruyter dans la série Scientia Greaco-Arabica en août 2015. Pour lire le résumé

“News Handlist of Greek Manuscripts in the British Library”4

Une liste avec les liens URL de manuscrits grecs et de manucrits enluminés disponibles et numérisés par la British Library. Pour en savoir plus, consulter la bibliothèque en ligne ou télécharger directement le fichier.

News Recently Published at Archaeopress: Open Access5

ArchéoPress permet de télécharger plusieurs ouvrages, liste non exhaustive : Bronze Age Tell Communities in Context – An Exploration Into Culture, Society and the Study of European Prehistory ; Ostentazione di rango e manifestazione del potere agli albori della società micenea ; Site, Artefacts and Landscape Prehistoric Borġ in-Nadur, Malta ; Found: the Palaeolithic of Qatar Taken from Proceedings of the Seminar for Arabian Studies 45 (2015) ; etc. Pour télécharger gratuitement ou consulter l’intégralité des titres…

Le risorse dell’italianista 2.0: Edition Visualization Technology6

Logiciel open source Edition Visualization Technology qui permet l’encodage de documents selon les standards de la TEI. Une excellente explication (en italien), non seulement avec des liens intéressants, mais aussi avec un exemple d’encodage du livre numérisé de Vercelli

Base de données

“a sample of the database of religious history”7

Une base de données sur l’étude de l’histoire des religions avec un aperçu en ligne de Pauline Christianity (ca. 45-60 CE) ainsi qu’une vidéo de démonstration

Logiciels pour les chercheurs

« (énorme) liste de services numériques web pour chercheurs »8

Des outils en ligne pour consulter un article scientifique, rechercher un code, rester connecté, collaborer, écrire du contenu scientifique ou encore pour publier ou évaluer.
Pour consulter les listes d’outils classés par catégorie, Connected Researchers

LD4L9 Proposed Bibframe Ontology10

Description de l’ontologie utilisée par Springer Nature pour les publications des titres de nature.com, dernière mise à jour le 24 août. Pour accéder aux contenus et télécharger des modèles

  1. cité par @erik_kwakkel  et son tweet []
  2. cité par @ReArks et son tweet  []
  3. cité par @Ballandalus et son tweet []
  4. cité par @AWOL_tweets et son tweet []
  5. cité par @AWOL_tweets et son tweet []
  6. cité par @fontegaiablog et son tweet []
  7. cité par @felwert et son tweet []
  8. cité par @bu974 et son tweet []
  9. plus d’informations sur LD4L []
  10. cité par @tonyhammond et son tweet []

Propylaeum-DOK, un dépôt pour les études classiques

Propylaeum-DOK, un dépôt pour les études classiques

 

Propylaeum-DOK

Propylaeum-DOK1 est un dépôt dédié aux publications spécialisées dans les études classiques : l’égyptologie, l’histoire ancienne, le Proche-Orient ancien, les études byzantines, l’archéologie classique, la philologie médiévale, néo-latine et classique, et la préhistoire. Ce service de dépôt est offert par la bibliothèque de l’université de Heidelberg ; Propylaeum est le nom de la bibliothèque virtuelle des études classiques.
Actuellement, ce sont 2500 publications qui ont été ‘déposées’ sur Propylaeum-DOK :

The documents will be stored and their long-term availability guaranteed by using standardized addresses (URN) and metadata (OAIPMH). They are accessible through the German union catalogues and search engines, too.

  1. information diffusée par AWOL  []

Identificateur unique pour la littérature biomédicale

Identificateur unique pour la littérature biomédicale

Resource Identification Portal1, released in support of a pilot project to provide identifiers for Antibodies, Model Organisms, and Tools (software, databases, services).

Le principe est simple et illustré par l’exemple suivant :  Genethon2 :

Genethon

Résultat de la recherche :

Genethon DNA and Cell Bank, RRID:nlx_63525

Ensuite, passer la souris sur le lien “Cite This” pour voir apparaître une bulle de texte qui donne la référence à citer dans les publications, ex. “Genethon DNA and Cell Bank, RRID:nlx_63525”.

Plus d’informations également sur le blog PLOS Biologue.

  1. plus d’informations sur Force11 et revue de presse détaillée []
  2. laboratoire dans lequel collabore Daniel Stockholm, maître de conférence à l’EPHE []

Démo : reconstitution virtuelle du manuscrit 5 de Châteauroux

Un nouvel exemple de bibliothèque virtuelle avec une reconstitution virtuelle du manuscrit 5 de Châteauroux du Pool Biblissima :

A ce jour, la reconstitution virtuelle se présente sous la forme de deux démos :

  • une instance du visualiseur Mirador1 permettant de consulter dans une interface commune le manuscrit complet (BVMM) et les miniatures découpées (Gallica)
  • une démo de visualiseur proposant une première tentative de reconstitution des 11 onze pages lacunaires du manuscrit, au-dessus desquelles il est possible de replacer les miniatures à leur emplacement d’origine, permettant ainsi de restituer virtuellement à la fois le décor et le texte des parties mutilées.

Ces deux démos reposent toutes deux sur les standards de l’International Image Interoperability Framework (IIIF).

Toutes les informations sur le site Biblissima.

Manuscrit 5 de Châteauroux

  1. Visualiseur open source , présentation sur le site Biblissima ou sur le site Project Mirador []

Un observatoire sur le patrimoine écrit ?

Un observatoire sur le patrimoine écrit du Moyen Âge et de la Renaissance ?

Pour celles et ceux qui n’ont pu être présents à la journée d’étude qui s’est déroulée au Louvre le 14 avril dernier, voici la présentation d’Anne-Marie Turcan-Verkerk : « Fabrique des archives numériques » : Pourquoi et comment concevoir un observatoire du patrimoine écrit du Moyen Âge et de la Renaissance ?

Pourquoi et comment concevoir un observatoire du patrimoine écrit du Moyen Âge et de la Renaissance ? Biblissima
Pourquoi et comment concevoir un observatoire du patrimoine écrit du Moyen Âge et de la Renaissance ? Biblissima