OpenSpecimen et biobanking

Le code source ouvert (ang. open source) n’est pas uniquement destiné aux humanistes, aux gamers, et développeurs d’API utilitaires ou toute autre application de vulgarisation que l’on pourrait pour certaines, associer à des PDA nouvelles générations 2.0 ; le code source ouvert  sert donc également la recherche clinique et moléculaire en permettant notamment l’accès aux informations des specimens biologiques (appelés aussi bio-specimens). Un exemple de la contribution du code source ouvert avec OpenSpecimen qui innove en ce domaine : il s’agit d’une plateforme biobanque1  qui permet d’ajouter et de retrouver des données de specimens biologiques :

OpenSpecimen is an open source biobanking informatics platform that permits users to enter and retrieve data concerning the collection, storage, quality assurance, and distribution of biospecimens. Its most important feature is the ability to collect high-quality, standards-based data specific to a disease or set of study requirements.


OpenSpecimen utilise les dernières technologies du web 2.0 ; les codes sources sont accessibles sur GitHub2.
Pour en savoir plus sur OpenSpecimen, lire l’article sur OpenSource.com ou visiter directement la plateforme.

OpenSpecimen

  1. Biobanque est une collection d’échantillons et de données biologiques destinés à la recherche scientifique, en biologie (notamment en génomique) et en médecine. []
  2. E. Chateau, lors de la 5e édition du #Caf’E.phe a présenté la plateforme de partages de données GitHub. []

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.