Le potentiel du XRF pour étudier les matériaux et techniques des artisans au POA

Le potentiel du XRF pour étudier les matériaux et techniques des artisans au POA

Récemment, des analyses XRF1  ont été faites sur des figurines trouvées sur le site d’Ugarit2, analyses prometteuses d’abord parce qu’elles encouragent et valorisent l’interdisciplinarité, ensuite parce qu’elles apportent des informations scientifiques plus précises sur des techniques de métallurgie pratiquées à la fin de l’Âge de Bronze (1400-1300) au Levant :

The results of the present study demonstrate and highlight the potential of scanning micro-XRF to expand the analytical information obtained beyond the spatially resolved elemental composition, thus offering more insight into metallurgical techniques applied by the ancient craftsmen3.

Les résultats de ces analyses XRF ont été récemment publiés dans un article collectif4  In situ scanning micro-XRF analyses of gilded bronze figurines at the National Museum of Damascus.

  1. Prochainement, l’EPHE, en collaboration avec l’Université Franco-Allemande, organise une semaine de formation sur les outils HN tels que XRF, RTI pour l’étude des manuscrits. Ces outils contribuent indiscutablement à la recherche dans nos disciplines SHS et donnent encore plus de poids à l’interdisciplinarité.   []
  2. Ras Shamra, en Syrie actuelle ; voir la mission archéologique syro-française []
  3. source Journal of Analytical Atomic Spectrometry []
  4. V. Kantarelou,   A. G. Karydas,   D. Sokaras,   L. Mahfouz,  A. Qurdab,   M. Al-Saadi,   M. Giannoulaki et   V. Argyropoulos []

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.