Archives de catégorie : Colloques et conférences

Appel à contributions : Encoding Data for Digital Discovery (ASOR 2017)

A la suite de la première session “Encoding Data for Digital Collaboration” à l’occasion de la réunion annuelle de l’American Schools of Oriental Research (ASOR)  2016 à San Antonio, Amy Gansell de l’université St John’s (New York) et Vanessa Juloux (EPHE, PSL) renouvellent cette session pour les trois prochaines années. La prochaine réunion annuelle se tiendra à Boston, du 15 au 18 novembre.

Résumé : Encoding Data for Digital Discovery

Description: Data encoding entails an analog-to-digital conversion in which the characteristics of an object, text, image, or archaeological site can be represented in a specialized format for computer handling. Once encoded, data can be stored, sorted, and analyzed through a variety of computer-based techniques ranging from specialized data-mining algorithms to user-friendly mobile apps. Especially when using linked open data, researchers around the world can collaborate on the collection, encoding, and analysis of data. A single encoded corpus could be analyzed concurrently by multiple projects, and encoded data can be linked across corpuses to facilitate broader, potentially interdisciplinary, studies.

This three-year session offers a venue for the presentation of methodologies, projects, and discoveries based on encoding or encoded data. We describe and demonstrate a wide spectrum of research that will include studies of stratigraphy, object typologies, provenance, cultural heritage, epigraphy, e-philology, and prosopography. Ultimately we will show the value of cyber-research as a powerful resource for revealing otherwise imperceptible information about ancient Near Eastern time. We welcome art historians, historians, epigraphers, philologists, anthropologists, and archaeologists, including prehistorians, Bible scholars, Hittitologists, Egyptologists, Aegeanists, and Byzantinists. This session will inspire new networks and designs for digital collaboration.

Continuer la lecture de Appel à contributions : Encoding Data for Digital Discovery (ASOR 2017)

Appel à communications : Digital Classics III: Re-thinking Text Analysis

Conference: Digital Classics III: Re-thinking Text Analysis

Date: 12th -13th May 2017

Venue: Heidelberger Akademie der Wissenschaften (Karlsplatz 4, Heidelberg)

Concluding conference on the project Der digital turn in den Altertumswissenschaften: Wahrnehmung – Dokumentation – Reflexion (Stelios Chronopoulos, Felix K. Maier, Anna Novokhatko)

Digital text analysis is increasing in prominence throughout the humanities. The ever growing availability of data has opened scholars to the possibilities of quantitative text analysis as a method of learning about the form and content of text. Greek and Latin text analysis in particular poses new questions through the development of text analysis tools and technologies.

The 2-day conference is planned to discuss best practices in methods, methodology, tools and technology and hermeneutical reflections on text analysis.

This Call for Papers is oriented particularly to all kind of digital projects on Ancient Greek and Latin texts based on central questions such as: Continuer la lecture de Appel à communications : Digital Classics III: Re-thinking Text Analysis

En direct de l’ASOR à San Antonio : Encoding Data for Digital Collaboration

Jeudi 17 Novembre à 15h20, session en direct de l’American School of Oriental Research (ASOR) à San Antonio (Texas), co-présidée par Amy Gansell de l’université St John’s (New York) et Vanessa Juloux (EPHE, PSL), “Encoding Data for Digital Collaboration” :

  • Sveta Matskevich (University of Haifa),“A Conceptual Framework for Archaeological Data Encoding” (15 min.)
  • Shannon Martino (School of the Art Institute, Chicago), “A Quantitative Method for the Creation of Typologies for Qualitatively Described Objects: A Case Study of Prehistoric Figurines from Anatolia and Southeastern Europe” (15 min.)
  • Darren Joblonkay (University of Toronto), “Association Mining Algorithms for Elucidating Community-Based Practices in the Ancient Near East: A View from Tell Mastuma, Syria” (15 min.)
  • Émilie Pagé-Perron (University of Toronto), “Data Mining Cuneiform Corpora: Get Relational” (15 min.)
  • Terhi Nurmikko-Fuller (Australian National University), “Publishing Sumerian Literature on the Semantic Web” (15 min.)

Continuer la lecture de En direct de l’ASOR à San Antonio : Encoding Data for Digital Collaboration

Première journée d’études Humanités numériques EPHE

Quand : Mercredi 12 octobre.
Horaires : 9h-17h30.
Où : Auditorium du bâtiment le France, 190 av. de France, 75013 Paris.

Cette première journée dédiée aux humanités numériques sera pluridisciplinaire (archéologie, philologie, histoire, histoire de l’art, histoire des religions, paléoanthropologie, linguistique…) ; des posters de chercheurs et étudiants membres de l’EPHE1 seront exposés.
Entre autres réflexions, une table ronde est organisée sur « Les humanités numériques pourquoi et comment ? ». Les offres de formations EPHE/PSL2 seront également abordées.

Le programme de la journée est disponible sur le site dédié aux humanités numériques à l’EPHE, HumaNum.ephe.fr.

Inscriptions ouvertes à tous les membres des institutions PSL et autres établissements : http://bit.ly/2dTpMW8.

  1. laboratoires : SAPRAT, CRCAO, PROCLAC, O&M, Égypte Ancienne, PACEA, LEM, AnHIMA, MEDé []
  2. Formations 2016-2017 : humanum.ephe.fr. []

Conférence diffusée en direct mardi 27 sept. : Collections as Data: Stewardship and Use Models to Enhance Access

Collections as Data

Conférence diffusée en simultanée1:

  • Collections as Data: Stewardship and Use Models to Enhance Access,
  • mardi 27 septembre 2016,
  • à partir de 9h heure locale (Washington),
  • depuis The Library of Congress.

The rise of accessible digital collections coupled with the development of tools for processing and analyzing data has enabled researchers to create new models of scholarship and inquiry. The National Digital Initiatives team invites leaders and experts from organizations that are collecting, preserving and providing researcher access to digital collections as data to share best practices and lessons learned. This event will also highlight new collaborative initiatives at the Library of Congress that seek to enhance researcher engagement and the use of digital collections as data.

Pour avoir le détail de la journée et des intervenants, RDV directement sur le site digitalpreservation.gov.

  1. Merci à Emilie Pagé-Perron de l’université de Toronto pour cette information — elle était également intervenue via Skype à l’occasion d’un Caf’E.phe []

Cycle Postdigital de l’ENS : l’intelligence artificielle avec Yann LeCun et Jean Ponce

ENSLe lundi 3 octobre prochain (15-18h) se tiendra à l’ENS une conférence intitulée
« Love Machine ? Fictions et réalités des futurs de l’intelligence artificielle », lors de laquelle interviendront Yann LeCun (Directeur de Facebook AI Research et professeur à New York University)1 et Jean Ponce (Directeur du département informatique de l’ENS et de l’équipe de recherche Willow). Cette conférence sera animée par Béatrice Joyeux-Prunel et Alexandre Cadain.

Cette conférence est la première du cycle « Postdigital » :

Le programme de recherche Postdigital de l’Ecole Normale Supérieure explore les nouvelles directions de notre conception du temps et la résurgence de la fiction à l’ère digitale. Il est financé par Paris Sciences Lettres Research University.

Détail de la conférence sur le site de Postdigital de l’ENS.

Où : Théâtre de l’ENS, 45 rue d’Ulm (Escalier C, sous-sol).

L’entrée du théâtre sera libre mais il est souhaitable de réserver (nombre de places limitées) : https://goo.gl/forms/jUY7SvvFYQ0LcQuX2

  1. Intelligence artificielle : Yann Lecun, l’un des pères du « deep learning » au Collège de France []

Colloque international : Research approaches in Hebrew Bible manuscript studies

EAJSLe “EAJS Lab” est un événement scientifique (conférences et workshop) qui traitera de la transmission matérielle de la Bible hébraïque, de l’Antiquité au Moyen Âge.
Les intervenants étudierons l’ensemble des méthodes de recherche employées dans les trois champs suivants : les manuscrits de la Mer Morte (DSS), de la Genizah du Caire (GC) et de la Genizah Européenne (EG).
Bien que ces sources soient de différentes périodes, espaces et milieux culturels, elles constituent les seules sources primaires dont nous disposons pour étudier la transmission de la Bible hébraïque. En dépit du fait que les DSS, GC et EG aient une thématique commune sur la transmission de la Bible hébraïque, les approches sont différentes. Alors que les DSS se focalisent plutôt sur la linguistique et la littérature, l’étude des Bibles hébraïques médiévales (CG et EG) se concentre sur la philologie, la paléographie et la codicologie. Continuer la lecture de Colloque international : Research approaches in Hebrew Bible manuscript studies

Des journées d’entraînements JEDI pour les doctorants et ingénieurs !

DES JOURNÉES D’ENTRAÎNEMENTS JEDI POUR LES DOCTORANTS ET INGÉNIEURS !


L’Institut des systèmes complexes (ISCPIF) propose tout au long de l’année des journées d’entrainements JEDI destinées aux doctorants et ingénieurs.

Prochaines formations :
» Text mining, le 2 juin

Le text mining c’est la fouille de textes en langue naturelle, qui traite des séquences de chaînes de caractères à la recherche d’informations structurables. […] Concrètement, durant les 3 heures, nous tenterons de programmer en python une chaîne de travail basique qui extrait des termes intéressants d’un corpus et les regroupe par famille sémantique.

Les techniques abordées seront :

  • récupération d’un corpus par une API externe et gestion des formats
  • chaîne de pré-traitement fondamentale (segmentation, étiquetage morpho-syntaxique, lemmatisation)
  • approche distributionnelle pour le clustering des termes (regroupement des semblables)
  • report des classes obtenues comme annotations dans les textes source

Continuer la lecture de Des journées d’entraînements JEDI pour les doctorants et ingénieurs !

Symposium sur les humanités numériques et « computationnelles »

Dershowitz Software Digital Humanities Symposium co-organisé par Nachum Dershowitz (Paris IAS), Gregory Kucherov (CNRS), Everardo Reyes Garcia (Paris 8) and Daniel Stökl Ben Ezra (EPHE), mardi 24 mai à l’Institut des études avancées :

Computational humanities is a new discipline, aiming to develop algorithmic tools for humanities research. It builds on the products of the digital humanities, which has as its stated goal the digital curating of primary and secondary source materials for humanities scholars.

This symposium in computational humanities brings together scholars of the humanities, computer scientists and media scientists. It is aimed at sharing and exploring new ideas in the analysis of language, texts and manuscripts, including their inter-relations and evolution, new ways of visualizing and preserving humanities data and research results, and new methods in algorithm development.

Plus d’informations et programme sur le site l’IEA.

Deuxième conférence internationale : Natural Sciences and Technology in Manuscript Analysis

Du 29 février au 2 mars à Hambourg, conférences et discussions1 :

dedicated to natural sciences and technology in manuscript analysis continues the tradition of bringing together scholars and scientists from the fields of humanities, informatics, chemistry, physics and biology. Also this time the conference will provide a forum for discussions on various aspects of manuscripts and presentations of new results, technologies and approaches.

Cette conférence est aussi l’occasion de retrouver un certain nombre de participants présents à l’université d’été ManuSciences’15, co-organisé par l’EPHE.

Par ailleurs, Daniel Stoëkl Ben Ezra, directeur d’étude2 et chargé de mission humanités numériques de l’EPHE, présentera son poster Why should philologists learn computer vision.

Plus d’informations directement sur le site de l’université de Hambourg et le Centre for the study of Manuscript Cultures www.manuscript-cultures.uni-hamburg.de

  1. Judith Schlangen et Daniel Stoëkl de l’EPHE font partie du comité consultatif international []
  2. Section des Sciences Historiques et Philologiques []

Intelligence artificielle : Yann LeCun, l’un des pères du « deep learning » au Collège de France

Intelligence artificielle : Yann LeCun, l’un des pères du « deep learning1 » au Collège de France

Yann LECUN, chercheur et directeur Facebook AI Research (FAIR)2 de Facebook, est le nouveau professeur invité de la Chaire Informatique et sciences numériques du Collège de France, chaire créée en partenariat avec l’INRIA.

Yann LeCun, spécialiste de l’apprentissage automatique des machines (« machine learning »), est l’un des pères du « Deep Learning » (« apprentissage profond ») ; une méthode à laquelle il se consacre depuis 30 ans, malgré le scepticisme qu’il rencontre au départ dans la communauté scientifique. Le Deep Learning, qui fait appel à la fois aux connaissances en neurosciences, aux mathématiques et aux progrès technologiques, est aujourd’hui plébiscité comme une véritable révolution dans le domaine de l’intelligence artificielle. Il a déjà permis d’immenses progrès et de multiples applications dans les domaines de la reconnaissance faciale et vocale, de l’étiquetage d’images, du traitement automatisé du langage ou encore de la vision par ordinateur.

Pour lire la suite, RDV sur la page du communiqué de presse de l’INRIA et du Collège de France

Continuer la lecture de Intelligence artificielle : Yann LeCun, l’un des pères du « deep learning » au Collège de France

  1. « aussi appelé deep structured learning, hierarchical learning ou apprentissage profond » source et définition []
  2. Fil Twitter de l’#Intelligenceartificielle ; lire également l’article sur LeMonde.fr « Facebook ouvre un laboratoire d’intelligence artificielle à Paris » []

Appel à contribution : Natural Sciences and Technology in Manuscript Analysis

Appel à contribution : Natural Sciences and Technology in Manuscript Analysis

Conférence internationale qui se tiendra du 29 février au 2 mars prochain, au Center for the Study of Manuscript Cultures à l’université de Hambourg.

Suggestions des contributions attendues, for original research work stressing the role of natural sciences and technology in the following areas :

  • Image analysis of visual manuscript features
  • Recovering lost writing
  • Material analysis of writing material
  • Cutting edge techniques1.

Daniel Stoekl Ben Ezra et Judith Schlanger de l’EPHE font partie des membres du conseil consultatif international.

Pour en savoir plus et vous inscrire, rdv directement sur le site www.manuscript-cultures.uni-hamburg.de.

  1. source : www.manuscript-cultures.uni-hamburg.de []

L’Antiquité à l’ère du numérique…

L’ Antiquité à l’ère du numérique…

Présentations, posters, workshops : diversité des contributions  et des écritures (hiéroglyphe, copte, démotique, grec), corpus annotés et 3D.

Quand : à Leipzig, 4-6 Novembre 2015.
Hashtag : #DHEgypt15
Détail du programme :  www.dh.uni-leipzig.de

L’EPHE au “Digital Approaches to Hebrew Manuscripts”

L’EPHE au “Digital Approaches to Hebrew Manuscripts”

Ce 18 et 19 mai se tient au King’s College le colloque “Digital Approaches to Hebrew Manuscripts” auquel participe l’EPHE.

This two-day conference will explore the potential for the computer-assisted study of Hebrew manuscripts; discuss the intersection of Jewish Studies and Digital Humanities; and share methodologies.

Agenda des interventions  ‘EPHE’ :

  • Lundi 18 mai :
    • 9h30 : Colette Sirat, “The Study of Medieval Manuscripts in a Technological World”.
    • 15h30 : Judith Olszowy-Schlanger, “The Books Within Books Database and Its Contribution to Hebrew Palaeography”.
  • Mardi 19 mai, 11h45 : Daniel Stökl Ben Ezra, co-author Hayim Lapin (Université de Maryland) : A Digital Edition of the Mishna, “From Images to Facsimile, Text and Grammatical Analysis”.

Plus d’informations sur DigiPal

Qu’est-ce qu’un objet textuel et son rôle dans le web sémantique ? La réponse de Lou Burnard

Qu’est-ce qu’un objet textuel et son rôle dans le web sémantique ? La réponse de Lou Burnard

Sous le titre singulier de sa conférence1  « « Ceci n’est pas une pipe »: l’importance de la modélisation pour les humanités numériques », Lou Burnard revient sur quelques notions — dont certaines sont toujours discutées — pour introduire l’object textuel tout en dressant chronologiquement un aperçu de quelques  facteurs déterminants pour l’édition numérique  :

  • Sciences humaines vs. sciences dures ;
  • Science vs. ingénierie ;
  • Textes numériques vs. données numériques ;
  • Lecture rapprochée vs. lecture à distance.

 

  1. organisée par la Maison des Sciences de l’homme Alpes dans le cadre de leur cycle de conférences en sciences humaines “Avenue Centrale” []