Archives par mot-clé : Analyse de données

Moshe Koppel : Digital Tools for Historical Corpora: Automating Source Criticism, Ur-text Reconstruction and More

Dans le cadre du programme e.philologie PSL (ENC, EPHE, ENS, EHESS) :
Lundi 5 décembre 17-19h, salle Delisle, ENC, rue Richelieu 65, métro Pyramides.

Moshe Koppel (Université de Bar Ilan et DICTA)1.
Digital Tools for Historical Corpora: Automating Source Criticism, Ur-text Reconstruction and More.

The availability of large digitized historical corpora presents myriad challenges and opportunities. This talk will present an overview of some of the key problems presented by historical corpora, including the need for text preprocessing (correcting transcription errors, punctuating raw text, opening abbreviations, and morphological tagging), authorship analysis, identifying cross-references and parallel texts, and stemma and ur-text reconstruction. We will focus in depth on two especially interesting challenges: source analysis of multi-author documents (including Hebrew biblical books) and ur-text reconstruction from multiple noisy textual witnesses.

Continuer la lecture de Moshe Koppel : Digital Tools for Historical Corpora: Automating Source Criticism, Ur-text Reconstruction and More

  1. Ce séminaire sera filmé et la communication se fera anglais. []

Appel à communications : Digital Classics III: Re-thinking Text Analysis

Conference: Digital Classics III: Re-thinking Text Analysis

Date: 12th -13th May 2017

Venue: Heidelberger Akademie der Wissenschaften (Karlsplatz 4, Heidelberg)

Concluding conference on the project Der digital turn in den Altertumswissenschaften: Wahrnehmung – Dokumentation – Reflexion (Stelios Chronopoulos, Felix K. Maier, Anna Novokhatko)

Digital text analysis is increasing in prominence throughout the humanities. The ever growing availability of data has opened scholars to the possibilities of quantitative text analysis as a method of learning about the form and content of text. Greek and Latin text analysis in particular poses new questions through the development of text analysis tools and technologies.

The 2-day conference is planned to discuss best practices in methods, methodology, tools and technology and hermeneutical reflections on text analysis.

This Call for Papers is oriented particularly to all kind of digital projects on Ancient Greek and Latin texts based on central questions such as: Continuer la lecture de Appel à communications : Digital Classics III: Re-thinking Text Analysis

Approches méthodologiques pour l’étude d’un corpus

Texto ! Textes & Cultures
Le site de la revue Texto ! Textes & Cultures a rassemblé des contributions (en accès libre) de différents acteurs de la communauté scientifique, contributions qui participent pleinement aux  réflexions engagées sur les méthodes liées aux humanités numériques1 (ontologie, fouille d’opinions, automatisation d’analyse textuelle, etc)  : Continuer la lecture de Approches méthodologiques pour l’étude d’un corpus

  1. Quel sens donné aux « humanités numériques » ? Pourquoi pas « humanités digitales » ? Ces questions sont toujours débattues ; lire à ce sujet la réflexion engagée par la Collection Humanités numériques plurielles (HNP) : « Sur le plan intellectuel, scientifique, philosophique ou esthétique, ce label des « humanités numériques » demeure néanmoins largement indéfini en ce qui concerne ses contenus et limites, comme domaine de recherche et d’enseignement, autant que peu structuré dans ses orientations théoriques ou philosophiques. Hormis pour quelques auteurs qui en donnent une définition précise mais peu consensuelle, le label des « humanités numériques » désigne une nébuleuse encore floue et fluctuante d’objets d’études et de débats relatifs au numérique, à ses effets dans la société et dans les professions spécialisées dans l’observation et la formation de cette société, ainsi que dans les techniques et instruments utilisés pour cette observation. […] » []

Offres d’enseignements en humanités numériques à l’EPHE

Dans le cadre du programme en humanités numériques 2015-2016, l’EPHE propose les offres d’enseignements suivantes :

  • Introduction à la programmation python pour les chercheurs en SHS,
  • conception et réalisation des bases de données relationnelles,
  • introduction pratique à l’analyse et à la visualisation des données à l’aide d’un programme libre (R),
  • introduction pratique à l’analyse automatique d’images,
  • paléographie médiévale et édition électronique,
  • introduction au traitement de données géographiques (SIG),
  • mise en page avec LaTeX pour les chercheurs en SHS,
  • webpublishing (php, html, javascript).

Pour lire les détails sur ces offres de formations, rendez-vous sur l’espace formations d’EphéNum.
Pour vous inscrire dès maintenant à l’une de ces formations, complétez ce formulaire en ligne.

Bonne nouvelle : les offres e-philologie de l’EPHE s’élargissent grâce aux formations et aux séminaires de recherche dans le cadre du programme « e-philologie » PSL en collaboration avec l’ENC, l’EHESS, l’ENS.
En outre, cette collaboration avec ces différentes institutions permet à tous les membres de l’EPHE qui en manifesteraient le besoin, d’être conseillé-es1 par un expert en humanités numériques !

  1. suivi pédagogique et technique []

Atlas.ti, le tout en un des analyses qualitatives

Atlas.ti est un progiciel1 d’analyses de données qualitatives :

il vous permet d’extraire, de classer et de relier des segments de données à partir d’une grande variété et d’un volume important de documents sources. Basé sur votre analyse, le logiciel vous aide à découvrir des modèles et à tester des hypothèses. Doté de nombreuses possibilités de sortie et de nombreux outils de collaboration, votre analyse reste accessible pour vous et pour les autres.

Entre autres outils pertinents :

  • le “codage” qui consiste en une étape de classement par catégorie d’une section d’un document de type texte, graphique, vidéo ou encore audio2 ,
  • la relation entre plusieurs documents — permise notamment grâce au “codage” —,
  • la création de mémos relatives à une annotation, ce qui est très pratique notamment dans le cadre d’un travail comparatif sur plusieurs versions d’un texte,
  • le nombre d’occurrences selon des contextes,
  • la collaboration en ligne avec des collaborateurs, dans le cadre par exemple d’un projet de recherche,
  • l’export de données au format XML.

Atlas.ti Continuer la lecture de Atlas.ti, le tout en un des analyses qualitatives

  1. “mot-valise contraction de produit et logiciel” — source Wikipédia []
  2. voir aussi Sonal, logiciel gratuit pour la retranscription d’entretiens, créé en premier lieu pour les étudiants par Alex Alber, sociologue de l’UMR CITERES. Petit bémol néanmoins, aucune mise à jour depuis mars 2014 n’a été effectué sur le blog Sonal. Pour autant, il ne faut pas conclure trop hâtivement à l’abandon de ce projet puisqu’Alex Alber est intervenu à la MSH de Tours, justement pour présenter Sonal. []

Réflexion à propos de la sémantique d’une base de données relationnelle des auteurs de littérature en langue bretonne

Jean-Baptiste Pressac de la Bibliothèque Yves-Le-Gallo partage ses problématiques, ses choix et son expérience sur le projet de la base de données relationnelle des auteurs de litterature en langue bretonne1 du projet PRELIB.

[…] comment exprimer les données avec le CIDOC CRM et FRBRoo puis de convertir les données de la base de données relationnelles avec DataLift afin de comparer les requêtes SPARQL avec des requêtes SQL, de faire des essais d’analyse de réseau à partir de ces données RDF et de vérifier si le web sémantique permet réellement d’inférer de nouvelles connaissances (peut-être l’aspect le plus intéressant du web sémantique)

Il passe en revue certains outils open source, partage ses impressions sur des manuels pédagogiques. Mais il s’intéresse plus particulièrement aux questions de sémantique :

Du côté des vocabulaires, j’avais identifié FRBR pour la saisie des œuvres littéraires mais j’avais du mal à en trouver une pour exprimer les données biographiques jusqu’à ce que j’entende parler fin 2014 de CIDOC1 CRM2 grâce au projet Biblissima.

Sans doute peut-on aisément qualifier cet article de ressources pour les base de données relationnelles et le web sémantique tant il y a d’informations.

  1. Bibliothèque Yves-Le-Gallo []